acces

Mes Marchés

Accédez à "cours et marchés"des céréales 


 

Découvrez cet outil internet


Vous souhaitez vous installer agriculteur, vous cherchez un repreneur.

Une forêt essentiellement privée et qui occupe 60% du territoire

La forêt landaise appartient au massif des Landes de Gascogne, le plus important massif forestier d'Europe (plus de 1 million d'hectares).

Le département des Landes présente la plus grande superficie de forêt (loin devant les autres). Avec un taux de boisement de 60 %, il est le deuxième département le plus boisé de France métropolitaine (derrière le Var).

Par son histoire, la forêt landaise est privée à 93 %, ce qui constitue une exception au niveau national. Les forêts communales représentent 4,7 % et les forêts domaniales, localisées sur le littoral 2,3 %.
source IFN - résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009 

 

Le pin maritime omniprésent

La forêt Landaise peut être divisée en trois parties : la plus grande compose le massif des Landes de Gascogne où le Pin maritime est l’essence reine. Puis la Chalosse et le Bas Amagnac où le chêne s’impose.
Ainsi la forêt départementale est boisée à 74 % de Pin maritime, à 12 % de Chêne pédonculé et à 14 % de diverses autres essences.
source IFN - résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009

Plus de chiffres sur la forêt Sud Adour et la forêt "Landes de Gascogne".

Des débouchés variés

La forêt des Landes offre plusieurs débouchés :

- le bois d'oeuvre : ces produits peuvent être utilisés directement pour la fabrication d'emballages lourds (caisses, palettes) et pour la charpente traditionnelle.
Ils peuvent être aussi dirigés vers des usines de transformation pour la fabrication de lambris, parquets, menuiseries, moulures et plinthes

- le bois d'industrie : La production de pâte cellulosique représente le principal débouché en matière de bois d'industrie à des fins de fabrication de papiers, cartons et cellulose à usages sanitaires. Des panneaux de fibres et de particules sont destinés à l'ameublement.

- le bois énergie se présente comme un nouveau débouché.

 

L'ensemble de la filière forêt en Aquitaine génère 34 000 emplois.

La forêt de Sud Adour

Ce secteur identifiable par sa  diversité de terrains et une topographie tourmentée lui confère une grande qualité de paysages.

Cette forêt dentelle partage le territoire avec l’agriculture  et les élevages.

Elle est composée de plusieurs essences de haute valeur dont le chêne pédonculé à proximité des cours d’eau.
On y rencontre également des aulnaies, des frênaies et une part faible de peupleraies dont l’exploitation extensive ne détériore pas l’environnement.
Les pins maritimes qui ont pu résister aux agressions climatiques  semblent subsister localement pour servir d’abri à la chasse à la palombe.
Des introductions plus ou moins récentes comme le Chêne Rouge d’Amérique , le Robinier faux acacia, les Pins Taeda et Laricio ont permis le boisement de terrains agricoles abandonnés.

 

Un peu d'histoire

L'évolution de forêt des Landes au cours des siècles :  
les plantations au Second Empire, le gemmage au 19ème siècle, la révolution technique des années 1960, les tempêtes succesives de ces dernières années
A découvrir

Liens utiles

  • CRPF (Centre Régional de la Propriété Forestière)
  • SYSSO (Syndicat des Sylviculteurs du Sud Ouest)
  • FIBA (Fédération des Industries du Bois d'Aquitaine)
  • PEFC (Forêts Certifiées en Aquitaine) 
  • IGN (Forestier)
  • ONF (Office National des Forêts)
  • FCBA (Forêt Cellulose Bois Ameublement)

 

Contacts Landes | Mentions légales |  Plan du site |  Coordonnées    |  RSS