acces

Mes Marchés

Accédez à "cours et marchés"des céréales 


 

Découvrez cet outil internet


Vous souhaitez vous installer agriculteur, vous cherchez un repreneur.

Le 21/02/2017 23:58 Il y a : 333jour(s)

La production pourrait reprendre fin mai

Tel est l’annonce faite par Stéphane Le Foll le 21 février à Mont de Marsan à condition que le la zone règlementée soit stabilisée, que l’ensemble des exploitations  soient assainies y compris les parcours et les mesures de biosécurité mises en œuvre.

Le renforcement de la stratégie de lutte contre l’influenza aviaire mis en place à compter du 22 février prévoit :

  • l’extension de l’abattage préventif des palmipèdes élevés en plein air dans un périmètre élargi à 10 km autour des foyers dans les zones instables, contre 3 km précédemment.
    Dans les Landes, environ 30 000 palmipèdes de plus devraient ainsi être abattus dans un délai de 15 jours. 

  • Comme précédemment, l’abattage le plus rapidement possible des foyers et suspicions fortes et abattage préventif de l’ensemble des volailles et palmipèdes situés dans un rayon de 1 km autour des foyers

  • Sur l’ensemble du reste des Landes, zones encore indemnes, l’interdiction des remises en place et des mouvements de palmipèdes (Zone de contrôle temporaire)

La remise en place des gallinacés est d’ores et déjà possible dans les  zones stabilisées, c’est en dire sans nouveau foyer pendant 21 jours, ce qui n’est pas le cas dans les Landes actuellement.

 

Côté indemnisations

Stéphane LE FOLL a indiqué que l’Etat soutiendrait les opérateurs économiques qui subissent les conséquences de ces mesures. Les premières indemnisations des éleveurs dont les animaux ont été abattus interviendront à partir du mois de mars.

Des dispositifs d’appui aux sélectionneurs-accouveurs et aux éleveurs ayant dû stopper leur production seront rapidement mis en place. L’objectif est de procéder aux premiers versements au printemps, après notification à la Commission européenne.

Pour les opérateurs de l'aval de la filière (abatteurs, transformateurs, ...), un dispositif d'avances remboursables sera rapidement mis en place sous l'égide de FranceAgriMer afin de soutenir la trésorerie des entreprises, en complément des dispositifs d'ores et déjà mobilisables (activité partielle, remises gracieuses et reports de charges sociales et fiscales, préfinancement du CICE, ...).

Le Ministre a insisté sur la nécessité d’adapter le fonctionnement de la filière pour assurer sa durabilité face aux enjeux sanitaires et éviter une nouvelle crise telle ampleur.

Stéphane LE FOLL a indiqué : « l’Etat et la profession doivent rapidement bâtir un pacte pour détailler les engagements à court, moyen et long terme pour garantir la pérennité de la production », en précisant que « les propositions du CIFOG vont dans le bon sens ».

 

Solde indemnisations 2016

Le règlement d'exécution de la commission européenne du 20 février précise les modalités de cofinancement de l'Union. Les agriculteurs devront déposer un dossier de demande de solde selon des modalités non définies à ce jour pour un paiement prévu en avril. 

 

Voir notre page spéciale Influenza aviaire : carte et liste des communes concernées par l'abattage, la zone de contrôle temporaire

 


Contacts Landes | Mentions légales |  Plan du site |  Coordonnées    |  RSS