acces

Mes Marchés

Accédez à "cours et marchés"des céréales 


 

Découvrez cet outil internet


Vous souhaitez vous installer agriculteur, vous cherchez un repreneur.

Le 04/09/2017 16:12 Il y a : 136jour(s)

Le point sur les indemnisations et la biosécurité

 « Il n’y aura aucune dérogation, aucun laxisme concernant la biosécurité. en matière de contrôle, la rigueur sera absolue par les services de l’Etat. Nous avons fait à ce jour 200 contrôles d’élevages qui ont été foyers : 20% sont conformes aux règles de biosécurité, 55% présentent des manquements mineurs et 25% sont non conformes » a indiqué Mr le Préfet lors de la réunion organisée par la Chambre d’agriculture avec la Préfecture et le Conseil Départemental pour les producteurs et acteurs de la filière.

Seuil des 3200 canards

Concernant la dérogation à la claustration en période de risque élevé pour les moins de 3200 palmipèdes à l’extérieur, il a précisé que la biosécurité s’applique à tous de la même façon. «  La dérogation doit être demandée et n’est pas automatique ;  elle sera conditionnée à la traçabilité (enregistrements sur la base de données avicoles du site d'exploitation et des flux d’entrées et de sorties d’animaux) et à l’avis du vétérinaire conseil avec visite de l'élevage ».

 

Indemnisations

Un point a été fait également sur les indemnisations. Le solde de l’épisode influenza aviaire 2016 sera payé avant fin septembre 2017.

Sous la pression de la profession, les versements de l’avance de 50% sur les pertes liées à l’épisode 2017 se sont accélérés ces derniers jours. Un 2ème acompte de 20% devrait être payé en octobre.

Actuellement, il n’est pas encore prévu d’indemnisations pour le manque à gagner après la fin du vide sanitaire du 29 mai 2017, malgré les interventions du CIFOG, de la Chambre d'agriculture et des syndicats, auprès des Pouvoirs Publics.


Contacts Landes | Mentions légales |  Plan du site |  Coordonnées    |  RSS