acces

Mes Marchés

Accédez à "cours et marchés"des céréales 


 

Découvrez cet outil internet


Vous souhaitez vous installer agriculteur, vous cherchez un repreneur.

Le 10/02/2017 01:58 Il y a : 132jour(s)

Pâturage tournant : préparez dès à présent la prochaine campagne

Afin de préparer le pâturage tournant pour le mois de mars, il est temps de procéder à la découpe du parcellaire pour la mise en place des clôtures et points d'abreuvement afin de passer une campagne de pâture dans de bonnes conditions.

Facile à mettre en œuvre, le pâturage tournant présente de nombreux atouts. Il permet d’avoir des parcelles productives et en bon état avec une meilleure qualité et quantité d’herbe. Sa bonne gestion assure un gain de temps mais aussi une période sans complémentation plus longue même en période sèche.

C’est pourquoi, dès à présent il faut penser à préparer le découpage de vos paddocks.

La Chambre d'agriculture et Bovin Croissance proposent de vous accompagner dans cette démarche.

  • Comment organiser le parcellaire ?

Le nombre de paddocks est calculé suivant le chargement, le temps de séjour sur chaque parcelle mais aussi le temps de retour à la première micro-parcelle.

La découpe doit permettre d'avoir des paddocks égaux en taille et en production. Pour cela, il faut répartir les zones moins productives uniformément dans tous les paddocks pour avoir une production homogène. Les systèmes d'eau et de clôtures interviennent dans le choix de découpe.

En général, on implante des clôtures fixes en extérieur (ce qui existe déjà la plus part du temps) et des clôtures mobiles pour le découpage du parcellaire.

Pour l'abreuvement, tous les paddocks doivent avoir accès à un point d'eau avec la possibilité, pour simplifier, de créer un chemin d'accès qui dessert plusieurs paddocks.

 

  • Les clés de la réussite

La réussite de votre pâturage tournant en bovins viande réside sur quelques grands principes à respecter :
- avoir 5 paddocks au minimum
- prévoir 20 ares/UGB au printemps et 30 à 50 ares/UGB en été et automne
- ne pas séjourner sur un paddock plus de 6 jours et n’y retourner qu’après 21 jours
La croissance de l'herbe ne commence qu'après 6 jours puis se stabilise de 18 à 21 jours. Si le paddock est pâturé plus de 5 jours, les repousses risquent d’être consommées.

En bovins lait, la recherche de performances laitières nécessite d’offrir de l’herbe plus fraîche donc des temps de séjours plus courts.

 

  • Se former

La Chambre d’agriculture des Landes organise deux stages de formation concernant les prairies :
- le mardi 21 février à Hagetmau pour vous donner des repères simples pour optimiser votre pâturage tournant
- le mardi 14 mars à Amou pour apprécier l’état de sa prairie et mettre en place des techniques d’amélioration en fonction des objectifs de son système fourrager.

Des places sont encore disponibles – Inscription : tel 05 58 85 44 48

 

En savoir plus :
consultez nos plaquettes techniques : « adopter le pâturage tournant », « abreuvement au pâturage », « clôtures », « chemin d’accès »

 

Contact :  Didier LAHITTE – conseiller Bovins Viande - tel 06 84 50 57 12


Contacts Landes | Mentions légales |  Plan du site |  Coordonnées    |  RSS